Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  samantha le Sam 23 Fév 2008 - 11:42

Hello,


Voila, ce que je vous annonçais hier en fait, ( Cahier Week end ), voici le contenu internet du journal de ce matin, avec en prime une tres belle photo et surtout , pour vous tous des extraits de trois chansons du nouvel album Smile

http://www.canoe.com/divertissement/musique/dossiers/2008/02/21/4865349-jdm.html

_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  *baabi* le Sam 23 Fév 2008 - 12:58

cooool! merci Sam Wink
avatar
*baabi*

Féminin Nombre de messages : 404
Age : 36
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 27/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/baabi_ch

Revenir en haut Aller en bas

journal de montreal

Message  Invité le Sam 23 Fév 2008 - 13:07

bonjour,

c'est vrai isabelle a beaucoup de talent de péche pour une tournée un album un magazine ou est ce qu'elle prend toute son énergie trés belle image et les mots sont vrai isabelle est en forme et avec son nouvelle album qui vas sortir prochainement et bien d'autres surprise alors c'est normale isabelle soit en forme elle fait un super album ta route et ma route alors pour ceux qui vont acheter l'album bonne écoute et prener du bon temps.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  isy0906 le Sam 23 Fév 2008 - 13:19

Ah ben je viens de le trouver à l'instant, j'avais mis l'info sans remarquer qu'elle y était déjà enfin bref. Ahh ben moi pour les petits extraits je trouve qu'elles sont superbe ces chansons là et ça me donne encore plus d'impatience d'écouter les prochaines.

Merci beaucoup Sam xxx
avatar
isy0906

Féminin Nombre de messages : 1617
Age : 27
Localisation : Colfontaine ( Belgique)
Date d'inscription : 22/01/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.dark-isy-de-retour.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  aurélie le Sam 23 Fév 2008 - 14:36

Merci pour ce bel article Very Happy
J'aime beaucoup les extraits de chansons. I love you
avatar
aurélie

Féminin Nombre de messages : 359
Age : 29
Localisation : couvin (Belgique)
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur http://www.twitter.com/aurelielebec

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  pauline le Sam 23 Fév 2008 - 16:48

J'adore la photo, elle est magnifique !
Et c'est génial de découvrir un petit bout de ces nouvelles chansons, vivement la sortie de l'album !

Merci beaucoup Sam Smile
avatar
pauline

Féminin Nombre de messages : 142
Age : 29
Localisation : lyon
Date d'inscription : 31/10/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  samantha le Sam 23 Fév 2008 - 20:56

Hello,


Un autre article que j'adore car la derniere phrase est tellement vraie, enfin moi, c'est sur que j'ai pas ete seduite tout de suite, par rapport a "De Retour A La Source":

''''''Isabelle Boulay - Nos lendemains
Philippe Rezzonico
23-02-2008 | 05h00
Résolument tournée vers le passé et l’héritage country il y a un an, Isabelle Boulay nous revient avec un nouveau disque plus contemporain dans le propos, quoique lui aussi planté dans des styles musicaux bien enracinés.

S’il conserve des sonorités et des effluves country-western que l’on repère dans Où est ma vie? et au sein de la magnifique Dieux des amours, nourrie par une basse et une guitare bien grasses, Nos lendemains affiche des couleurs plus variées que De retour à la source, qui a fait sensation. Boulay n’a toutefois pas fait table rase du récent passé, tant cette nouvelle production est étoffée au plan de l’instrumentation, quoique plus épurée.

Nul doute que l’intention de la chanteuse de «poser sa voix sur les chansons» est ce qui distingue le plus ce disque de la Gaspésienne.

Il fut un temps où une jeune Isabelle n’aurait pas voulu passer à côté d’une occasion d’allier chant et puissance. Quand on écoute le disque avec cette idée en tête, il n’y a guère que le premier extrait, Ton histoire, chanson de destins croisés flanquée d’un choeur qui rappelle cette époque.

TOUT EN FINESSE
Partout, Boulay privilégie la retenue, même en reprenant un classique comme Coucouroucoucou Paloma, qui aurait pu bénéficier d’un apport lyrique et mélodique plus important. Pas cette fois. En général, cela mène à des résultats plus que probants. La chanson-titre, adaptation de Tomorrow in Her Eyes, de Ron Sexsmith, conserve l’intention d’origine et sa luminosité en dépit de sa langueur.

Opération formidablement réussie aussi avec Ne me dis pas qu’il faut sourire, une chanson de Benjamin Biolay qui va permettre à des milliers de personnes de se reconnaître dans ce titre d’amour-haine serti d’une trompette sublime. Cette retenue embellit souvent les chansons, comme pour la touchante Vouloir t’aimer, mais pas sûr que cela sert bien la fataliste Juste une étoile ou Reviens, reviens, reviens.

En place du country, Boulay nous offre aussi des compositions (N’aimer que t’aimer, L’appuntamento) aux enrobages latins qui réchauffent le coeur et qui contrebalancent beaucoup de chansons de ruptures mélancoliques, parfois un peu lourdes.

C’est peut-être pour ça que Nos lendemains est moins charmeur aux premières écoutes que ne l’était De retour à la source, quoiqu’il est probablement le disque de la carrière d’Isabelle Boulay qui met le mieux en lumière ses qualités d’interprète.''''''

_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  samantha le Sam 23 Fév 2008 - 22:44

Hello,


Encore un article :



''''''''ISABELLE BOULAY
Coup de foudre et moments de bonheur
Treize titres, plus de 20 auteurs et compositeurs, mais une seule interprète, Isabelle Boulay, qui commente chacune de ses nouvelles chansons.
1. DIEU DES AMOURS

«Ça prenait un Français pour m’envoyer une chanson western, surtout qu’il ignorait que j’allais faire un album country. J’ai pensé la mettre sur De retour à la source, puis je l’ai gardée pour Nos lendemains. J’ai parlé à un journaliste qui a rencontré Murat récemment et il m’a rapporté qu’il a tellement aimé la chanson qu’il serait prêt à m’écrire un album au complet.

«Le plus drôle, c’est que je n’ai pas encore rencontré en personne ce rebelle de la chanson française qu’est Jean-Louis Murat, lui qui vit quelque part dans l’Auvergne et qui ne se laisse pas prendre en photo. Il ne fait que des autoportraits.»

2. NOS LENDEMAINS

«C’est la plus belle déclaration d’amour entendue dans notre monde musical actuel. Dans sa version (Tomorrow in Her Eyes), Ron Sexsmith chante qu’il n’a pas besoin de boule de cristal pour prédire l’avenir parce qu’il peut le lire dans les yeux de celle qu’il aime.»

3. TON HISTOIRE

«Ce fut un coup de foudre immédiat, peut-être parce que c’est la chanson qui ressemble le plus à ce que je faisais avant. C’est comme un trait d’union entre mes deux univers.»

4. OÙ EST MA VIE ?

«Une célébration irrésistible de la légèreté de vivre, une recherche de la joie de vivre. Parfois, on vit des moments de bonheur plus qu’on ne le pense et on ne s’en rend pas compte.»

5. NE ME DIS PAS QU’IL FAUT SOURIRE

«Je sais qu’on doit jamais dire qu’on a une chanson préférée, mais je vais le dire. Je voulais que Benjamin travaille la maquette avec moi, mais il a fait en plus le piano et la trompette, lui qui en joue de façon si particulière. On travaillait dans le même studio, mais il arrivait à l’heure (23 heures) à laquelle je partais. La version que vous entendez, c’est la deuxième lecture.

«Si j’étais un garçon, je pense que je serais comme Benjamin Biolay. Il est viril, mais il est empreint de féminité. Quand je pense qu’il a demandé au réalisateur si j’aimais cette chanson…»

6. COUCOUROUCOUCOU PALOMA

«Ce fut le point de départ musical, la première chanson apportée en studio à Dominique, même si on n’était pas sûr de la garder à la fin. Pour le chant, c’était clair que je ne vou- lais pas rouler les R et aller dans le lyrisme d’origine. En fait, je suis plus proche de la version de la Québécoise Johanne Valcourt, que me faisait entendre ma tante Adrienne quand j’avais huit ou neuf ans, que de celle de Nana Mouskouri.»

7. L’AMOUR D’UN HOMME

«C’est une reconstruction humaine. On assume sa vie, son passé et son expérience amoureuse pour rencontrer un nouvel amour. Ce n’est pas nécessairement une chanson personnelle, mais elle est chantée à partir du point de vue d’une personne que je connais.»

8. JUSTE UNE ÉTOILE

«Julien Clerc m’avait déjà remis la musique de Reviens, reviens, reviens quand il m’a dit: J’en ai une autre, je vais appeler Maxime (Le Forestier) pour la finir. Ça a donné cette chanson qui porte sur le deuil.»

9. N’AIMER QUE T’AIMER

«Je l’avais en main depuis un an et demi. C’était une version piano-voix, mais je voulais quelque chose plus proche du tango. Elle est à la fois terrienne et aérienne, avec l’apport de l’accordéoniste de Raphaël. J’ai toutefois enregistré la voix seulement avec la guitare, parce que chaque fois qu’on le faisait avec l’accordéon, j’étais trop collée à cet instrument.»

10. REVIENS, REVIENS, REVIENS

«Écrite par le maître Jean-Loup Labadie, elle est structurée à l’ancienne, comme les classiques de la chanson française.»

11. L’APPUNTAMENTO

«Je ne pouvais pas vivre sans cette chanson qui au départ est une œuvre brésilienne (Sentado a beire do caminho). On a eu beaucoup de débats. On se demandait si on devait faire une adaptation française ou la version en italien, même si je ne parle pas cette langue. C’est mon coup de chapeau aux grandes interprètes italiennes.»

12. JE NE T’EN VEUX PAS

«Une écriture simple, accessible pour une belle chanson qui souligne que les peines d’amour ne tournent pas toujours à la rupture hystérique.»

13. VOULOIR T’AIMER

«Ça, c’est le miracle. La chanson piano-voix qui nous manquait parmi les 20 ou 22 maquettes qu’on avait. Laurence me l’a donnée, parce qu’elle estimait que cette chanson était trop proche d’elle et que ça ne cadrait pas sur son précédent disque. Je me suis dit qu’il fallait qu’elle m’aime pour me faire un tel cadeau! Cette chanson, ce fut un état de grâce d’un bout à l’autre pour les deux derniers jours de studio.» ''''''''''



Oui, ben oui, quand je dis que '' Ton Histoire '' c'est surment ma preferee de toute, ben oui mais c'est celle qui se rapproche le plus de ce que j'aime chez Isabelle Smile

_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  petite-vallée le Dim 24 Fév 2008 - 9:22

Oh là là c'est trop. Merci merci! Sympa d'avoir deux nouvels extraits et les commentaires d'Isabelle sur les chansons. Et des commentaires de journaliste aussi. On se fait de plus en plus une idée de ce cd, même si c'est celle de l'écouter en entier qui est la meilleure façon.
avatar
petite-vallée

Féminin Nombre de messages : 1772
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 24/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  laure le Dim 24 Fév 2008 - 9:41

Merci beaucoup Sam! On aura jamais eu autant de précisions sur un album avant d'avoir la chance de l'écouter! Très intéressant, l'avis d'Isabelle sur toutes ces chansons. Bon, ben y a plus qu'à se faire le nôtre, très prochainement Wink
avatar
laure

Féminin Nombre de messages : 1506
Age : 45
Localisation : Les Verrières SUISSE
Date d'inscription : 23/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  samantha le Dim 24 Fév 2008 - 9:57

Hello,


Un autre article :

''''''''''ISABELLE BOULAY
Une aventure française

Un disque en février 2007, puis un autre en février 2008. On se doutait bien qu’une somme de travail de Nos lendemains était antérieure à De retour à la source, mais pas à ce point.
«On avait un an et demi de travail de fait sur des maquettes quand on a arrêté le travail de Nos lendemains, précise Isabelle Boulay. Ce n’était pas évident pour le processus de création de mettre un projet en veilleuse pour s’attaquer à un autre, surtout quand il y a plein de gens qui travaillent avec toi, mais je me sentais capable de faire les deux. On a vraiment commencé la production de Nos lendemains en mars 2007, un mois après que De retour à la source eut été mis en marché.» Si De retour à la source était majoritairement une affaire de Québécois –auteurs et musiciens –, Nos lendemains est majoritairement une aventure française. On retrouve des auteurs de référence (Julien Clerc, Jean-Louis Murat, Maxime Le Forestier, Benjamin Biolay, Jean-Loup Labadie), le guitariste Éric Sauviat et le batteur Denis Benarrosh, complices de Francis Cabrel et de Zachary Richard, ainsi que le réalisateur Dominique Blanc-Francard, le fer de lance de cette affaire.

«Je pensais que Dominique était l’alchimiste qu’il fallait pour l’esprit de l’album, pour mettre de la cohérence avec ces chansons composées par des auteurs de générations différentes. J’avais travaillé avec Dominique dans le temps [NDLR: remix de La lune, chanson Les Mots d’amour pour l’album hommage à Piaf] et c’est lui qui avait fait la captation sonore de mon DVD Du temps pour toi. Ce qu’il avait aimé le plus de mon précédent spectacle, c’était le moment où l’on jouait en mode acoustique, ainsi que la chanson qu’on a faite assis sur les marches.

Il m’avait dit que si je voulais faire un disque dans ce ton-là, il était intéressé. Moi, ça faisait 15 ans que je voulais travailler avec lui.»

FORTS LIENS

Trois chansons d’expression française de Nos lendemains ne sont pas liées à des auteurs français. Curieusement, ce sont peut-être celles qui ont le plus fort lien avec Boulay, à commencer par la chanson-titre qui est l’adaptation d’une œuvre du Canadien Ron Sexsmith. La Gaspésienne âgée de 35 ans a œuvré à la traduction avec Guillaume Vigneault, le fils de Gilles. Un premier pas vers l’écriture, Madame Boulay?

«L’écriture (grand soupir), c’est un métier en soi. Pour cette chanson, Guillaume, qui est un écrivain, pouvait s’isoler et revenir sans cesse sur une même phrase. Cela prend un temps dont je n’ai jamais disposé. Ce n’est pas de la paresse. Si on me disait: Tu as un an et demi pour écrire cinq chansons, mais tu ne fais rien d’autre , probablement que je tenterais de le faire, même si je ne serais pas sûre si ça donnerait quelque chose de présentable. J’ai passé trois ou quatre heures avec lui pour compléter la chanson, et à la fin, j’étais lessivée! C’est épuisant.»

La reprise d’un classique popularisé par Nana Mouskouri, Coucouroucoucou Paloma, est aussi une chanson sensible pour la rousse Isabelle.

«Ma mère, qui écoutait Mireille Mathieu, Ginette Reno et Nana Mouskouri, m’a dit que lorsque j’avais huit mois, elle faisait jouer cette chanson et que je me mettais à frissonner.»

LE CADEAU DE LAURENCE

Finalement, Vouloir t’aimer, une déchirante chanson offerte à Boulay par Laurence Jalbert, n’est pas autobiographique, mais dépeint une douleur amoureuse que la chanteuse a bien connue quand elle était jeune.

«À18 ans, j’ai eu une peine d’amour magistrale. Tellement magistrale, que j’ai dû aller chez le médecin. C’était une femme. Elle m’a dit qu’elle ne pouvait rien faire, que le temps allait agir et que ça allait passer, même si ça m’apparaissait impossible à ce moment-là. Mais elle m’a surtout dit qu’il ne faut jamais aimer une personne plus que soi-même.» ''''''''''

_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  samantha le Dim 24 Fév 2008 - 10:10

Hello,


Spoiler:
Alors cette photo trop cool ou Isabelle s'eclate de rire, c'est sur le divan, pendant surment la chanson '' Adrienne '' ou Julie et Michel font les fous, ils se disputent un micro, ou alors Isabelle tend le sien a Julie, et Julie ni fait meme pas attention, ça c'est un super moment du concert Smile

_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de Montreal / Quebec du 23 Fevrier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum