Journal de Montreal du 28 Fevrier 2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de Montreal du 28 Fevrier 2008

Message  samantha le Jeu 28 Fév 2008 - 19:28

Hello,

Voici un bel article :

'''''''''
ISABELLE BOULAY


Chaleureuse et théâtrale



Au lendemain de la sortie en magasin de son nouvel album, Nos lendemains, Isabelle Boulay offrait hier sa rentrée montréalaise, Ta route est ma route, au Théâtre St-Denis, une première aussi chaleureuse que théâtrale.

Isabelle Boulay a réussi hier l'exploit de présenter un spectacle qui amalgame ballades, mélodies country, même rock, avec la simplicité tranquille des grands.
«Bonsoir Montréal et bienvenue dans ma boîte à musique», a-t-elle déclaré après avoir entamé a cappella une de ses bonnes chansons country, Simplement tout.
La chanteuse ouvre le show tout élégante, vêtue d'une longue robe Christian Lacroix comme celle des figurines qui la fascinaient enfant dans les coffres à bijoux, raconte-t-elle. Elle est d'ailleurs accompagnée de «ses bijoux» de musiciens, à qui elle réserve à chacun une longue et vibrante présentation un peu plus tard au cours de la soirée.Lire aussi



    La chanteuse ose un album et un spectacle le même jour




En contrôle
La soirée se poursuit avec deux classiques de la chanteuse, Je t'oublierai et Parle-moi. Seule sous une lumière blanche, au centre de la scène, elle s'exécute, parfaitement en contrôle, avec infiniment de charme et de douceur. On a ainsi tout le loisir de l'admirer.
Au fil du spectacle, Isabelle jase en masse. Elle raconte ses démarches musicales, ses choix de chansons, ses rencontres avec les auteurs français, qui ont écrit la majorité des textes de son nouvel album, Nos lendemains. Elle semble détendue et se révèle une excellente raconteuse, drôlement sympathique, quand notamment vêtue d'un jean/jacket, elle parle des posters du magazine Le Lundi qu'elle collectionnait, surtout celui de Roger Giguère (animateur des Tannants), qu'elle embrassait sur la bouche.
Toute une interprète!
La chanteuse interprète neuf chansons tirées de Nos lendemains, dont la chanson-titre et l'extrait radio Ton histoire, six autres de son album précédent, le country, De retour à la source, telle Adrienne et Entre Matane et Baton Rouge. Elle reprend aussi plusieurs vieux succès.
Elle rappelle tout son talent d'interprète avec sa version de Coucouroucoucou Paloma, une mélodie popularisée par Nana Mouskouri qui lui donne des frissons depuis qu'elle est bébé, raconte-t- elle, et celles de Déjeuner en paix, de Stephan Eicher, et J'ai souvenir encore, de Claude Dubois.
Les guitares restent présentes du début à la fin et une touche de country revient à chaque détour au son de la pedal steel guitar. Isabelle surprend même avec deux chansons rock. Ses interprétations sont un mélange de volupté et de puissance, sans pousser sa voix, mais la laissant libre. Elle est ainsi meilleure que jamais.
Par-dessus tout, la chanteuse réussit à faire de ce spectacle parfois théâtral avec ses éclairages et son décor enrichi de rideaux de velours rouge (sans doute la touche du metteur en scène Yves Desgagnés) quelque chose de particulièrement intime. Quand, assise sur un grand divan rose entourée de ses musiciens, elle termine la dernière portion du spectacle, on se croirait dans son salon."""""


_________________
" Enfin, dans la douceur, ranger les armes , offrir le coeur ""
" J'ai glisse le doigt, jusqu'a loin de toi, c'est là que j'irai..."

isabelleforever
avatar
samantha
Saministratrice
Saministratrice

Nombre de messages : 3612
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum